Attention !! L’amour rend aveugle, mais ouvrez l’œil sur les IST !

Nous dédions ce mois de février à l’ophtalmologie  ! Cependant, même si l’amour rend aveugle, nous n’avons d’yeux que pour celui ou celle qui nous a tapé dans l’œil en cette date particulière qu’est le 14 février, rendu célèbre par un certain St Valentin. Beaucoup moins glamour cependant, est l’aspect médical qui peut accompagner l’amour, notamment les infections sexuellement transmissibles. Syphilis, gonorrhée, hépatites, VIH, chlamydiose, autant de noms qui peuvent faire frémir, ou rendre certains totalement indifférents. Bien que ni la panique, ni l’indifférence ne peuvent être utiles, un minimum de compréhension et surtout de précaution est requis si vous voulez vous protéger, et protéger ceux et celles que vous aimez.

A travers le monde aujourd’hui, plus d’un million de personnes contractent une infection sexuellement transmissible (IST) chaque jour. L’aspect le plus sournois des IST est que la majorité d’entre elles ne présentent aucun symptôme, ou alors de légers symptômes que nous n’associerons pas automatiquement à une IST. A Maurice, selon le rapport des statistiques sanitaires du Ministère de la Santé de 2019, les nouveaux cas d’IST concernaient principalement le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), la syphilis, la gonorrhée, les verrues génitales, et l’herpès.

Transmission
Comme le nom l’indique les infections sexuellement transmissibles peuvent être contractées durant un rapport sexuel (vaginal, oral ou anal) non-protégé avec une personne porteuse d’une IST. Certaines IST peuvent aussi être contractées via transfusion sanguine, ou de la mère à l’enfant avant, pendant ou après l’accouchement.

Symptômes
Les symptômes les plus courants d’une IST sont notamment des écoulements au niveau du vagin ou du pénis, des brûlures en urinant, des ulcérations génitales et des douleurs abdominales. Cependant, il est aussi possible d’avoir contracté une IST sans aucun symptôme apparent, ou sans que des symptômes ne se présentent avant plusieurs années. Il ne faut donc pas s’en soucier uniquement en voyant des anomalies au niveau des parties génitales.
Suis-je à risque ?
De manière générale, en cas de relation sexuelle non protégée, il y a un risque de transmission d’IST. De plus, si une personne ne présente aucun symptôme, mais dont le/la partenaire sexuel/le a contracté une IST ou en présente des symptômes, il est fortement conseillé à cette personne aussi de consulter un médecin. Il est à noter que les femmes et les adolescentes sont affectées par les IST de manière disproportionnée par rapport aux hommes. De plus, chez les femmes et les adolescentes, les IST sont moins visibles, car elles se présentent souvent sans symptômes.

Impact sur la santé
Le fait que plusieurs IST peuvent être guéries ne doit pas pour autant être une raison pour baisser la garde, ou négliger notre santé sexuelle. Il faut encore rappeler que les IST peuvent rendre stérile (la chlamydiose ou la gonorrhée), peuvent causer le cancer du col de l’utérus (le virus du papillome humain, ou VPH), ou causer des décès néo-natals, ou des enfants mort-nés (la syphilis) entre autres.

Prévention des IST
Le plus gros danger des IST demeure un manque de connaissance du public sur ce sujet. De plus, la stigmatisation associée aux IST est un facteur qui décourage plusieurs personnes à consulter un professionnel de la santé. Ainsi, il est important de se renseigner à ce sujet, et d’en parler autour de soi, notamment en couple, et aux adolescents et adolescentes. Et surtout, n’hésitez pas à consulter un médecin en cas de doute. Aussi l’utilisation systématique du préservatif à chaque rapport sexuel est un moyen efficace de se protéger des IST. N’oublions pas de mentionner que la fidélité, lorsqu’elle est réciproque au sein du couple, est le meilleur moyen de se protéger, du moment qu’aucune des 2 personnes n’est porteuse d’une IST.

Traitements
Certaines IST, (notamment la chlamydiose, la gonorrhée, la syphilis et la trichomonase) peuvent être traitées grâce aux antibiotiques. Quant au VIH et à l’herpès, ils peuvent être traités avec des antiviraux, bien que ces traitements ne puissent pas guérir la maladie, mais ralentir ou stopper son évolution. Il est à noter que certaines IST (la gonorrhée en particulier) ont développé une résistance aux antibiotiques, ce qui rend le traitement plus compliqué, d’où l’importance de se protéger, de se faire dépister et de se faire traiter rapidement en cas de transmission. Quant aux vaccins, il existe actuellement des vaccins préventifs efficaces contre l’hépatite B et l’infection au VPH, mais des conditions y sont appliquées.

Pour en revenir à la célébration de l’amour, quelle plus belle preuve d’amour donc que d’être en bonne santé, notamment de jouir d’une bonne santé sexuelle, afin de protéger celui ou celle que nous aimons. Si vous pensez être à risque, n’hésitez pas à appeler la Clinique Bon Pasteur au 401-9500 afin d’y voir plus clair. Vous pouvez rencontrer votre médecin, seul/e ou en couple. Pour votre santé, celle de votre conjoint et de votre famille. Bref, pour ceux que vous aimez !

Articles Liés


Maladie des articulations la plus commune, l’arthrose est bien souvent liée à l’avancée en âge. Attribuée au vieillissement des articulations, elle peut cependant toucher les individus de tout âge, avec, en ligne de mire, les sportifs et les
Douleurs physiques, vertiges, problèmes pulmonaires, troubles psychiatriques, arthrose… Y a-t-il quelque chose que la physiothérapie ne sait pas traiter ? Ayant pour but l’amélioration de la santé physique de la personne, cette dernière utilise
Alors que votre grossesse touche à sa fin, vous apprenez que Dame Nature ne sera pas au rendez-vous et qu’il vous faudra programmer votre accouchement. Quelles sont les raisons d’une telle décision ? Comment s’y préparer ? La réponse en trois
Ça y est, vous attendez votre premier enfant et vous vous posez plein de questions… En quoi consiste exactement le rôle d’un pédiatre ? Pourquoi est-il primordial d’en avoir un ? Quand en chercher un ? Dr Alleesaib, pédiatre à la Clinique Bon
Si les bienfaits de l’allaitement ne sont plus à démontrer, nombreuses sont celles qui se découragent vite. Manque de temps, sessions éprouvantes, manque de soutien psychologique, mauvaises informations… Et pourtant, l’allaitement a tout bon !
Née aux États-Unis, l’un des pays les plus touchés par la consommation de produits ultra-transformés, la Journée mondiale de la malbouffe vient rappeler, chaque année, les dangers d’une nourriture peu saine. En effet, celle-ci serait responsable
Poussé par des avancées médicales et technologiques fulgurantes, le prolongement de la vie connaît, chaque année, un avancement constant. Dans le sillage d’une population vieillissante grandissante, l’OMS note un constat glaçant : en 2021, 1
Lorsque l’on parle du bon fonctionnement d’une clinique, on pense automatiquement à l’organisation des soins et des équipes. Or, nombreux sont ces travailleurs de l’ombre qui constituent des rouages essentiels d’une clinique performante et
Le vitiligo : voilà une affection qui, aujourd’hui encore, donne du fil à retordre aux chercheurs ! Touchant environ 1 % de la population, il s’exprime par une dépigmentation graduelle de la peau qui touche irrégulièrement certaines parties du
Le 15 juillet marque la Journée mondiale des compétences des jeunes pour célébrer l’importance de transmettre à ceux-ci toutes les compétences nécessaires à l’emploi, à l’obtention d’un travail décent et à
On nous parle souvent de l’importance de faire un bilan de santé. Agissant comme outil préventif, il permet de détecter les pathologies éventuelles, avant même qu’elles ne se fassent sentir. À qui est-il destiné ? Comment se déroule-t-il ?
Chaque 25 mai, c’est la thyroïde qui est mise à l’honneur. Et pour cause ! Bien qu’elle soit petite, cette glande permet de contrôler de nombreuses fonctions essentielles de notre corps. Et puisque les dérèglements de la thyroïde comptent parmi
Si le baby blues, souvent lié aux modifications hormonales post-accouchement, est plutôt courant après la naissance, la dépression post-partum toucherait, selon l’OMS, jusqu’à 20 % des nouvelles mères. Comment expliquer ce phénomène ? Quels sont
Les températures commencent à fléchir et les soirées s’adoucissent. Plus de doute, l’hiver commence à poindre son nez ! Et avec son arrivée, l’apparition de la grippe saisonnière, à laquelle on peut se préparer grâce aux vaccins proposés par
Chaque année, les infirmiers et infirmières sont mis à l’honneur le 12 mai, date de naissance de la célèbre Florence Nightingale. Cette dernière aura su toucher de nombreux cœurs grâce à son écoute, son dévouement et son professionnalisme. Cette
Puisque la Clinique Bon Pasteur a à cœur la sécurité et la santé de ses employés et collaborateurs comme de ses patients et visiteurs, de nombreux travaux ont été enclenchés cette année pour offrir à tous un espace de vie optimal. Anju Teeluck,
Pensez à votre santé cardiaque et dites non au Tabac Si l’on associe souvent tabagisme et santé pulmonaire, on a tendance à oublier ses effets néfastes sur le cœur. Selon l’OMS, un décès sur cinq dus à une maladie cardiaque serait directement
Pour la Journée mondiale de la santé le 7 avril 2022, l’OMS a décidé de mettre l’accent sur le lien qui unit notre santé à celle de la planète. Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus exposés à la pollution de l’air, à laquelle nous
Travail et accouchement prématurés :  tour d’horizon avec le Dr Nawoor Selon l’OMS, les naissances prématurées représentent environ 11 % des naissances vivantes dans le monde. Un chiffre non négligeable ! Si le travail prématuré se déclenche
Se préparer à l’accouchement en 10 questions! Vous êtes enceinte et on vous parle de plus en plus de préparation à l’accouchement. Vous vous posez probablement des milliers de questions… Est-ce vraiment nécessaire ? En quoi cela consiste-t-il