Dépression post-partum : quand le mental tire la sonnette d’alarme

Si le baby blues, souvent lié aux modifications hormonales post-accouchement, est plutôt courant après la naissance, la dépression post-partum toucherait, selon l’OMS, jusqu’à 20 % des nouvelles mères. Comment expliquer ce phénomène ? Quels sont les signes à surveiller ? Comment s’en sortir ? Le point avec Manon Luigi Monty, psychologue clinicienne.

Après neuf mois de bouleversement hormonal et un vécu de symbiose avec son bébé, il est totalement normal de se sentir quelque peu désemparée, voire déprimée. La fatigue et la chute hormonale n’aidant pas, on parle même d’une sensation de passage à vide pendant quelques jours, voire quelques semaines : c’est le fameux baby blues. Irritabilité, anxiété, vulnérabilité, sautes d’humeur, tristesse… Les symptômes sont multiples et se dissipent vite.

« La dépression du post-partum correspond, quant à elle, à un véritable syndrome dépressif. Les symptômes sont plus nombreux et beaucoup plus sévères », explique Manon. Pleurs fréquents inexpliqués, irritabilité, pensées suicidaires, anxiété sévère, épuisement, apathie, dévalorisation et incapacité à se projeter en tant que parent… À la différence du baby blues, ces symptômes persistent dans le temps et nécessitent une véritable prise en charge. Et attention, la dépression post-partum ne touche pas que les femmes ! Jusqu’à 20 % des nouveaux pères seraient, eux aussi, concernés.

S’il est difficile de déterminer avec certitude la cause d’une dépression post-partum, il existe de nombreux facteurs qui peuvent contribuer au déclenchement de la maladie : facteurs physiques, hormonaux, sociaux, affectifs, ou encore psychologiques… « La venue d’un premier enfant peut induire de grands bouleversements intérieurs : un réaménagement identitaire important, des processus de deuil – de sa vie d’avant, de l’enfant idéal, de la maternité idéalisée », poursuit-elle. Après un accouchement difficile, certaines mères peuvent même souffrir de stress post-traumatique.

Peut-on s’y préparer ? Selon la psychologue, un suivi pré-accouchement serait nécessaire pour les mères se sentant fragiles dès l’annonce de leur grossesse ou celles qui auraient déjà souffert de dépression ou d’anxiété avant ou pendant la grossesse. D’autres facteurs de risque, tels que la difficulté d’allaiter, la faible estime de soi, des problèmes conjugaux ou encore des traumatismes antérieurs, entreraient aussi en ligne de compte. « Si la dépression post-partum n’est pas traitée à temps, elle peut causer des souffrances chez le père comme la mère, mais aussi chez l’enfant, en entraînant des troubles de l’attachement entre enfant et parent, et en perturbant le développement cognitif, affectif et social de l’enfant », dit Manon.

Dès l’apparition des symptômes, il y a tout un travail à faire – un suivi psychologique permettra de travailler sur cette souffrance, mais aussi sur l’image de soi après une expérience si éprouvante, et, si nécessaire, un traitement médicamenteux s’il y a un risque suicidaire. « Si un travail psychothérapeutique n’est pas mis en place, les symptômes causés par les traumatismes seront handicapants au quotidien », continue-t-elle. Il ne faut surtout pas s’isoler, mais en parler autour de soi.

Si une personne semble présenter ces symptômes dans votre entourage, la première chose à faire est de lui offrir votre soutien, votre amour et votre écoute. « Cet événement doit être interprété comme un message rappelant à la mère la nécessité de prendre soin d’elle, tant physiquement que psychologiquement. Souffrir de dépression post-partum ne fait pas d’une femme une mauvaise mère. Avoir besoin d’aide arrive à tout le monde, à n’importe quel moment », conclut Manon.

Si vous pensez souffrir de dépression post-partum, nous avons toute une équipe de professionnels prêts à vous épauler pour surmonter cette épreuve. N’hésitez pas à les contacter au 401 95 00 ou à prendre rendez-vous avec Manon Luigi Monty au 5 258 44 66.

 

Articles Liés


Maladie des articulations la plus commune, l’arthrose est bien souvent liée à l’avancée en âge. Attribuée au vieillissement des articulations, elle peut cependant toucher les individus de tout âge, avec, en ligne de mire, les sportifs et les
Douleurs physiques, vertiges, problèmes pulmonaires, troubles psychiatriques, arthrose… Y a-t-il quelque chose que la physiothérapie ne sait pas traiter ? Ayant pour but l’amélioration de la santé physique de la personne, cette dernière utilise
Alors que votre grossesse touche à sa fin, vous apprenez que Dame Nature ne sera pas au rendez-vous et qu’il vous faudra programmer votre accouchement. Quelles sont les raisons d’une telle décision ? Comment s’y préparer ? La réponse en trois
Ça y est, vous attendez votre premier enfant et vous vous posez plein de questions… En quoi consiste exactement le rôle d’un pédiatre ? Pourquoi est-il primordial d’en avoir un ? Quand en chercher un ? Dr Alleesaib, pédiatre à la Clinique Bon
Si les bienfaits de l’allaitement ne sont plus à démontrer, nombreuses sont celles qui se découragent vite. Manque de temps, sessions éprouvantes, manque de soutien psychologique, mauvaises informations… Et pourtant, l’allaitement a tout bon !
Née aux États-Unis, l’un des pays les plus touchés par la consommation de produits ultra-transformés, la Journée mondiale de la malbouffe vient rappeler, chaque année, les dangers d’une nourriture peu saine. En effet, celle-ci serait responsable
Poussé par des avancées médicales et technologiques fulgurantes, le prolongement de la vie connaît, chaque année, un avancement constant. Dans le sillage d’une population vieillissante grandissante, l’OMS note un constat glaçant : en 2021, 1
Lorsque l’on parle du bon fonctionnement d’une clinique, on pense automatiquement à l’organisation des soins et des équipes. Or, nombreux sont ces travailleurs de l’ombre qui constituent des rouages essentiels d’une clinique performante et
Le vitiligo : voilà une affection qui, aujourd’hui encore, donne du fil à retordre aux chercheurs ! Touchant environ 1 % de la population, il s’exprime par une dépigmentation graduelle de la peau qui touche irrégulièrement certaines parties du
Le 15 juillet marque la Journée mondiale des compétences des jeunes pour célébrer l’importance de transmettre à ceux-ci toutes les compétences nécessaires à l’emploi, à l’obtention d’un travail décent et à
On nous parle souvent de l’importance de faire un bilan de santé. Agissant comme outil préventif, il permet de détecter les pathologies éventuelles, avant même qu’elles ne se fassent sentir. À qui est-il destiné ? Comment se déroule-t-il ?
Chaque 25 mai, c’est la thyroïde qui est mise à l’honneur. Et pour cause ! Bien qu’elle soit petite, cette glande permet de contrôler de nombreuses fonctions essentielles de notre corps. Et puisque les dérèglements de la thyroïde comptent parmi
Les températures commencent à fléchir et les soirées s’adoucissent. Plus de doute, l’hiver commence à poindre son nez ! Et avec son arrivée, l’apparition de la grippe saisonnière, à laquelle on peut se préparer grâce aux vaccins proposés par
Chaque année, les infirmiers et infirmières sont mis à l’honneur le 12 mai, date de naissance de la célèbre Florence Nightingale. Cette dernière aura su toucher de nombreux cœurs grâce à son écoute, son dévouement et son professionnalisme. Cette
Puisque la Clinique Bon Pasteur a à cœur la sécurité et la santé de ses employés et collaborateurs comme de ses patients et visiteurs, de nombreux travaux ont été enclenchés cette année pour offrir à tous un espace de vie optimal. Anju Teeluck,
Pensez à votre santé cardiaque et dites non au Tabac Si l’on associe souvent tabagisme et santé pulmonaire, on a tendance à oublier ses effets néfastes sur le cœur. Selon l’OMS, un décès sur cinq dus à une maladie cardiaque serait directement
Pour la Journée mondiale de la santé le 7 avril 2022, l’OMS a décidé de mettre l’accent sur le lien qui unit notre santé à celle de la planète. Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus exposés à la pollution de l’air, à laquelle nous
Travail et accouchement prématurés :  tour d’horizon avec le Dr Nawoor Selon l’OMS, les naissances prématurées représentent environ 11 % des naissances vivantes dans le monde. Un chiffre non négligeable ! Si le travail prématuré se déclenche
Se préparer à l’accouchement en 10 questions! Vous êtes enceinte et on vous parle de plus en plus de préparation à l’accouchement. Vous vous posez probablement des milliers de questions… Est-ce vraiment nécessaire ? En quoi cela consiste-t-il
Une Saint-Valentin pas comme les autres ! Chaque année, le 14 février marque la fête des amoureux, partout dans le monde. Moment idéal pour se retrouver avec sa moitié, les choses ne se passent pas toujours comme prévu, mais n’en sont pas moins